body bgcolor="#000000">
 
 

FAQ (Questions les plus fréquentes)

QUESTIONS :


REPONSES :

Qu'est ce que Le Slam ?

Le Slam est un spectacle sous forme de rencontres et de tournois de poésies. Créé à Chicago dans les années 80, il a suscité un engouement populaire et médiatique qui lui permet de se propager dans le monde entier. Le Slam est ainsi un outil de démocratisation et un art de la performance poétique. Le Slam est le lien entre écriture et performance, encourageant les poètes à se focaliser sur ce qu'ils disent et comment ils le disent. En France, le Slam se développe depuis 1998, en particulier sous l'impulsion du poète performeur Pilote le Hot. Les scènes ont fleuri dans les bars du 18ème et du 20ème arrondissement de Paris avant de se propager dans toute la France. L'entrée est libre. La plupart des scènes Slam se déroulent sans enjeu ni compétition, avec un alibi convivial, " l'exception culturelle " à la française, servant de signe de ralliement aux poètes hexagonaux : 1 poème dit = 1 verre offert.

revenir en haut de la page

Qu'est ce qu'une scène Slam ?

Une scène Slam est un événement à l'occasion duquel des poètes présentent leur travail et sont jugés par le public. Généralement l'organisateur sélectionne les juges, qui doivent noter les poètes (une note de zéro à dix) en fonction du contenu du poème et de la performance. Les rencontres de Slam se déroulent dans des lieux publics, bars, cafés, salles de spectacles, MJC, cinémas, toutes sortes de lieux pouvant réunir poètes et spectateurs. Le Slam permet aussi de proposer de la poésie dans des espaces insolites ou inhabituels, tels que bureaux de poste, librairies, médiathèques, écoles, hôpitaux, prisons ou marchés en plein air par exemple.

revenir en haut de la page

Qui peut participer?

Seule condition pour participer, s'inscrire auprès du présentateur, sans audition ni sélection préalable. Le Slam donne la parole à chacun, quel que soit son style, son genre ou le sujet traité. Tous ceux qui se sont inscrits ont l'opportunité de lire leurs poèmes au premier round, les passages pour les rounds suivants sont déterminés par les notes données par les juges. En d'autres termes, les juges votent pour les poètes dont ils souhaitent entendre les poèmes.

revenir en haut de la page

Quelles sont les règles ?

- Les poètes peuvent traiter n'importe quel sujet, dans n'importe quel style.
- Les poètes doivent utiliser leurs propres textes.
- L'utilisation d'instruments de musique ou de musique préenregistrée est interdite.
- L'utilisation d'accessoires est interdite. La performance du poète doit reposer sur son texte et sa relation avec le public. Cette règle est importante car elle vise à rappeler que l'art du Slam se concentre uniquement sur les mots, et non sur les objets.
- Les costumes et déguisements sont interdits. Le poète doit porter les vêtements qu'il porte dans la vie de tous les jours. Un costume se définit par un ensemble ou vêtement ayant pour but de souligner l'effet de la performance du poète. L'organisateur ne sera, par exemple, pas tenu légalement responsable de votre corps nu sur scène.
- " L'inspiration ". Un poète a le droit de s'inspirer du travail (mots, textes, paroles) d'un autre et de l'intégrer à son propre travail. En revanche, se contenter de répéter le travail d'un autre est interdit.
- Limitation des passages dans le temps : chaque performance sera chronométrée par quelqu'un chargé de tenir le décompte des minutes : chaque passage sera limité à trois minutes. Dix secondes supplémentaires seront gracieusement accordées aux poètes qui en ont vraiment besoin. Au-delà de ce temps réglementaire, le poète se verra attribué une pénalité selon le schéma suivant :
3'10 et moins pas de pénalité
3'10.01 à 3'20 un demi point sera retiré
3'20.01 à 3'30 un autre demi point sera retiré
3'30.01 à 3'40 un autre demi point sera retiré
Et ainsi de suite (pour chaque période de 10 secondes au-delà du temps réglementaire, le poète se verra pénaliser d'un demi point en sa faveur). L'annonce de la pénalité sera faite soit par le Maître de Cérémonie, soit par le chronométreur après que le public ait rendu son vote.

Aussi :
- N'enlevez pas votre chemise en pleine performance.
- Soyez bon joueur.
- Toutes les règles de bonne conduite apprises au jardin d'enfant vous serviront en Slam poésie.
- Ne menacez personne, ni sur scène, ni en dehors.
- Ecoutez attentivement quand un poète est sur scène.
- Ne vous asseyez ni sur l'estrade, ni au premier rang.
- Respectez les poètes !!!
Et faites confiance aux gens autour de vous ! Si vous ne pouvez pas prouver que quelqu'un ment, vous avez deux options : soit vous oubliez et vous passez à autre chose, soit vous restez à bouder dans votre coin.
- Il est permis d'utiliser le même poème au cours de différents tournois sur plusieurs années de suite.
- Surveiller le jury : Les équipes peuvent avoir une chance de garder un œil sur les membres du jury avant le tournoi, pour s'assurer que chacun des juges est motivé par le tournoi et par son travail. Les poètes n'ont aucun droit de veto sur le jury.
Le Maître de Cérémonie ou le gérant du lieu de la scène devra être informé de toute plainte, problème ou désaccord concernant l'impartialité des membres du jury avant le début du tournoi. Cela se fera en privé. Ayant entendu et pleinement compris la plainte, le gérant ou le Maître de Cérémonie prendra, en privé, une décision irrévocable.

revenir en haut de la page

Les règles sont-elles les mêmes d'une scène à l'autre ?

Les règles peuvent varier d'un tournoi à l'autre mais doivent toujours s'appuyer sur ces principes de base pour assurer la cohésion du spectacle. La loi clé en Slam est que les juges sont désignés parmi le public et que les notes sont utilisées pour déterminer qui peut continuer.

revenir en haut de la page

Qui organise des scènes Slam ?

Les scènes Slam sont organisées par des poètes et des acteurs culturels ou des structures dont l'intérêt est de cultiver la poésie dans leur communauté. Certains sont des professionnels à plein temps, d'autres sont organisateurs ponctuels, d'autres des bénévoles mais leur travail reste le même, et une scène Slam reste une scène Slam qu'elle soit une scène habituelle ou qu'elle soit la scène organisée afin de sélectionner une l'équipe qui représentera sa communauté au Grand Slam National.

revenir en haut de la page

Quand se passent les Slams ?

Cela dépend de la communauté, mais en général, les scènes Slam ont lieu toutes les semaines, tous les quinze jours ou une fois par mois.

revenir en haut de la page

Quelle est la différence avec une scène ouverte ?

Le Slam a été créé pour le public qui souhaite s'impliquer dans la poésie et pour les poètes alors que la plupart des scènes ouvertes ont été créées pour les artistes de tout genre. Les scènes Slam impliquent le public qui peut réagir oralement et ouvertement à tous les aspects du show, y compris la performance du poète, les notes données par les juges, et la harangue du présentateur.

revenir en haut de la page

Quel est le rôle du public ?

Les règles du Slam telles qu'elles ont été établies par le Spiel of Poetry Slam, Inc à Chicago encourage le public à répondre aux poètes, aux juges à chaque fois qu'il le pense nécessaire, et la plupart des Slams ont adopté cette ligne de conduite. Le public peut huer ou applaudir à la fin d'un poème, et même pendant le poème. Au Temple du Slam à Chicago, au Green Mill Tavern, où la Slam poésie est née, le public avait pour instruction d'établir une progression de réactions s'ils n'aiment pas un poète, incluant des gestes, taper du pied, et diverses exhortations verbales. Si le public exprime un certain niveau d'insatisfaction avec un poète, celui-ci quitte la scène, même si il ou elle n'a pas terminé sa performance. Cependant, la plupart des Slams ne suivent pas cette procédure pour faire descendre de scène un poète. Les rencontres de Slam donnent aux poètes et au public la liberté et la permission de s'exprimer.

revenir en haut de la page

Quels types de poésie sont lus lors des Slams ?

Tout dépend des poètes et des scènes Slams. Une des meilleures choses avec la Slam poésie est l'étendue des poètes qu'elle attire. Vous trouverez une grande diversité de travaux, incluant des poèmes d'amour, des commentaires sur des faits sociaux, …, et des pamphlets et des confessions personnelles. Les poètes sont libres de travailler sur n'importe quel sujet et dans n'importe quel style.

revenir en haut de la page

Comment gagner un tournoi Slam ?

Gagner un tournoi Slam requiert de l'adresse et une bonne dose de chance. Le goût des juges, les réactions du public, et les performances des poètes forment ensemble l'évènement Slam. Il n'y a pas de formule pour gagner un Slam. Il faut pratiquer, pratiquer, pratiquer.

revenir en haut de la page

Comment ont commencé les Slams ?

Le Slam est né en 1984 lorsque Mark Smith, ouvrier en bâtiment et poète, mit en place une série de lecture dans un club de jazz à Chicago. Il cherchait à donner un nouveau souffle aux scènes ouvertes de poésie en faisant participer le public aux scènes. En 1986, Smith rencontra Dave Jemilo, le propriétaire du Green Mill (un club de jazz de Chicago et ancienne retraite d'Al Capone), avec l'idée d'organiser une compétition de poésie hebdomadaire les dimanches soirs. Jemilo l'accueillit, et le Uptown Poetry Slam nait le 25 juillet de cette année. Smith tire le nom de la terminologie du base-ball et du bridge, et institue les bases de la compétition, y compris le fait que les juges soient choisis parmi le public, et des prix en monnaie pour le gagnant. Le Green Mill devint le lieu pour les poètes performeurs, et le Uptown Poetry Slam continua d'avoir lieu tous les dimanches soirs. Ann Arbor, New York, San Francisco et Fairbanks ont suivi l'idée très vite. Depuis lors, le Slam est devenu une forme d'art international, se concentrant sur la participation du public et l'excellence poétique. Aujourd'hui, le Slam est présent en Allemagne, aux Pays-Bas, en Angleterre, pour ne nommer que quelques pays. En 2002, 56 équipes de poètes Slam étaient présentes à Minneapolis pour un concours / compétition de 5 jours.

revenir en haut de la page

Comment faire s'il n'existe pas de scène Slam dans ma ville et que je veux en organiser ?

Nous recommandons d'aller voir des scènes Slam dans votre région pour comprendre les règles et pouvoir les mettre en action. Une fois que vous avez la ligne directrice pour votre scène, vous avez besoin d'un hôte et d'un arbitre, et pour beaucoup de scènes vous avez besoin de votre propre personne. Certaines scènes Slam divisent ces tâches entre deux personnes. Une fois que votre scène tourne, vous pouvez contacter la FFDSP et figurer sur le site. Pour être certifié, et éligible pour envoyer une équipe au Slam National, vous devez respecter certains critères : avoir une scène ouverte à tous, avoir organisé au moins six scènes dans l'année, et avoir un public d'au moins 30 personnes.

revenir en haut de la page

Qu'est-ce que le Grand Slam National ?

Le Grand Slam National est un championnat annuel, où des équipes de quatre personnes venues de toute la France s'affrontent pour le titre National. Il est devenu une compétition à part entière qui a lieu dans une ville différente chaque année, le Slam national a émergé comme la plus importante scène de Slam poésie en France.

CLIQUEZ ICI pour plus d'informations sur le Slam National 2007

revenir en haut de la page

Comment constituer une équipe?

Tous les organisateurs de scènes slam régulières peuvent s'inscrire et organiser des qualifications pour former une équipe.
Chaque équipe est composée de quatre poètes dont un coach .
Les membres de l'équipe sont sélectionnés par un jury populaire dans les lieux où se déroulent régulièrement les rencontres de Slam Poésie.

Remarques:

Il est important de préciser la date des qualifications, c'est à dire de la scène durant laquelle sera sélectionnée l'équipe qui ira au grand Slam.
Les dates précises des qualifications, choisies par les organisateurs des scènes, seront relayées sur les sites Internet de la FFDSP et du Grand Slam National.
Les membres de chaque équipe devront s'acquitter de frais de participation au tournoi qui leur permettront également d'être possesseurs de la licence de la FFDSP pour une durée de 1 an.
La possession d'une licence sera gage de votre conscience de participer à un mouvement communautaire structuré et démocratique.

MODALITES D'INSCRIPTION
Les prises de contact pour les inscriptions s'effectuent par courrier, par fax ou par mail à l'adresse suivante :
FEDERATION FRANCAISE DE SLAM POESIE
6 rue Frédérick Lemaître, 75020 Paris - FRANCE
Fax : 33 (0)1 42 06 92 08 ou : bureau @ffdsp.com

revenir en haut de la page

Est-ce que le Slam a une devise ?

Allan Wolf, premier au slammaster de Asheville inventa la phrase en 1994 :
"Le point important n'est pas le point ; le point important c'est la poésie."
Cette phrase est devenue une sorte de mantra, rappelant aux poètes et aux organisateurs que le but de la Slam poésie est d'élargir le public de la poésie.

revenir en haut de la page

Quelle est la différence entre poésie et Slam poésie ?

Ce n'est pas la bonne question à poser. Il n'y a rien de semblable à la Slam poésie, et même le terme " Slameur " semble être rentré dans le vocabulaire. Ceux qui utilisent le terme " Slameur " pensent certainement plus au hip-hop ou aux textes dits à voix haute. La question la plus utile est de demander " Quelle est la différence entre " textes dits à voix haute " et " poésie " ? " Les textes dits à voix haute sont des poésies écrites préalablement pour ensuite être entendues. Ainsi sur les scènes de Slam poésie, la plupart des travaux présentés peuvent être appelés " textes dits à voix haute ".

revenir en haut de la page

<